7 may. 2011

Morticia Adams

 

Las faldas largas están de moda. Los blogs boreales están llenos de faldas largas, las tiendas on-line también, en la MoWeek había maravillosas faldas largas, en las revistas no veo más que faldas largas, salgo a la calle..
¿y?
Nada. 
No veo faldas largas. 
¿dónde están las faldas largas?¿no estaban de moda?

Primeras conclusiones: No importa que las faldas largas estén o no de moda. Que lo estén no significa que la gente vaya a llevarlas. Que no lo estén no significa que la gente no vaya a llevarlas. Que yo no vea faldas largas no significa que nadie lleve. Tal vez debería cambiar mis itinerarios. Los zuecos están de moda y a mi no me gustan. O no todos. O no me gustaban. Los clásicos digo. Debo admitir que las versiones maravillosamente originales con formas divertidas y suelas de madera de swedish hasbeens me parecen totalmente geniales..
Nada que ver.

Bueno, a mi si me gustan las faldas largas. Me gustan las faldas largas porque cuando caminas se te pegan a las piernas, por el movimiento que hacen cuando avanzas tu pié para dar un paso, porque si miras demasiado la agradable coreografía que se forma entre tu falda, tus piernas, tus zapatos y tu andar dejas de mirar a tu alrededor y casi te atropellan, porque todo parece más largo, porque tienen una suerte de elegancia sutil, porque por mucho viento que sople no se levantan demasiado, porque hay personas que las llevan casi hasta el suelo y otras que prefieren que se les vean los zapatos, pero sobretodo, porque Paula siempre que me ve dice "¿ya vas vestida de Morticia Adams?". Entonces me imagino a todas las fashionistas que se escandalizarían oyendo un tal comentario y pensarían que no ha entendido nada sobre la tendencia, sobre el significado profundo y sutil de esta moda, sobre la metáfora de la vida que representan las faldas largas, y sonrío pensando que en realidad es Paula la única que lo ha entendido todo.


Ahhh les jupes longues, c'est trop la mode. Les blogs boréales en parlent, y'a des jupes longues partout, je vois que ça dans les catalogues on-line, et puis dans les magazines, et aux fashion weeks qu'est-ce que j'en ai vues, à la MoWeek par exemple tiens y'en avait des magnifiques, et puis je sors dans la rue et là
¿et là?
Rien.
Pas une jupe longue.
Mais où sont-elles passées? c'était pas supposé être la mode?
Rooooo.

Premières conclusions: Peu importe que les jupes longues soient ou pas à la mode. Ça ne veut pas dire que les gens vont les porter. Et vice-versa si elles n'étaient pas à la mode. Que je ne vois pas de jupes longues dans la rue ça ne veut pas forcément dire qu'il n'y en ait pas. J'ai peut-être pas regardé au bon endroit. Je devrais changer mes itinéraires urbains. Et puis les sabots c'est à la mode et j'aime pas. En tout cas pas tous. Ou j'aimais pas. La version classique je veux dire. En fin les merveilles en bois plus cuir de chez swedish hasbeens c'est quand même magnifique..
Rien à voir.

Bref, pour en revenir au sujet, moi j'aime bien les jupes longues. J'aime bien parce que quand tu marches elles s'accrochent à tes jambes, elles te collent, j'aime leur mouvement lorsque tu avances ton pied, parce que si tu regardes trop longtemps la chorégraphie crée par ta jupe, tes jambes, tes pieds et ta façon de marcher, tu ne regardes plus autour de toi et tu risques de te faire écraser, j'aime parce que tout parait plus long, parce qu'elles dégagent une sorte d'élégance subtile, parce même si le vent est fort, tu ne te retrouves jamais avec le jupe sur la gueule, parce qu'il y a ces filles qui aiment les faire traîner par terre, et ces autres filles qui aiment bien montrer leurs chaussures, mais surtout et avant tout, parce qu'à chaque fois que je mets ma jupe longue, Paula dit "ça y'est t'es déguisée en famille Adams?". C'est alors que j'imagine toute cette horde de fashionistas scandalisées devant une telle question, en train de se dire qu'elle n'a rien compris à la tendance, au sens profond et subtil de la jupe longue en tant que métaphore de la vie, et je souris en me disant qu'à mon avis, c'est justement Paula la seule qui a tout compris.

MDM.


 




*fotos: jersey HM, falda de Buenos Aires, chaqueta de cuero de Quito, cinturón vintage, bolso segunda mano Botica Libertad, botas uruguayas Sara Pérez, guantes de Barcelona, gafas de sol Wayfarer, camafeo - Regalo - (Madrid)/ pull HM, jupe achetée à Buenos Aires, veste en cuir achetée à Quito, ceinture vintage, sac fripes Botica Libertad (Montevideo), bottes made in Uruguay Sara Pérez, gants achetés à Barcelone, lunettes Wayfarer blanches, pendentif - cadeau - offert à Madrid.

6 comentarios:

  1. Bella!
    a mi me gustan tmb!
    invierno kahlo se viene con muhas faldas largas!

    ResponderEliminar
  2. MDM ama el Invierno Kahlo.

    Y las faldas largas de Vale Valuchi y de Mer Azambuya son las favoritas de MDM

    :)

    ResponderEliminar
  3. m'agrada
    me gusta
    j'aime
    ...en fin

    ResponderEliminar
  4. sbuilDGAZdb ???!!!! Les sabots? Les sabots?? Les SABOTS!!!!!! Nooon, pas toi, pas toi! Sinon, la référence à Morticia est très juste je trouve. Tout comme je pense qu'inconsciemment (ou pas peut-être) , c'est un personnage qui inspire les créateurs. Y'a un côté Morticia dans la H.C Givenchy avec ses robes longues, ses dentelles, les longs cheveux raides des mannequins qui recouvrent les robes en question. Pareil pour les maquillages morbidement blanchâtres des podiums.

    ResponderEliminar
  5. ou encore "les longs cheveux raides des mannequins - RAIDES - qui recouvrent les robes en question".

    nan mais les sabots... tu sais.. c'est juste que les swedish hasbeen de Jano je les veux!! mais juste ceux-là hein? sinon les sabots j'aime pas, promis, juste ceux-là.. JAMAIS aux pointes rondes, promis, mais les S.H. de Sneak Peak ...

    ResponderEliminar
  6. Me encantan! Y yo ya estoy usando! jeje, a imponer la moda también acá!
    Beso,
    moddinsider.blogspot.com

    ResponderEliminar